En escalade, les mousquetons sont très importants, ils jouent un rôle très important dans la sécurité du grimpeur. Ce sont eux qui supporteront le grimpeur lorsque celui-ci monte en moulinette ou lorsqu’il est vaché.

Lorsque le grimpeur monte en tête ce sont également les mousquetons qui joueront un rôle important dans l’amortissage de la chute. Les dégaines mises en place vont devoir supporter beaucoup de pression d’un coup, c’est pourquoi vos mousquetons doivent être vérifiés avant chaque séance d’escalade.
Prenez soin de votre matériel, car la friction de la corde sur le mousqueton créer de l’usure sur celui-ci ce qui réduit sa résistance.

Il existe une grande variété de mousqueton, chaque mousqueton à une forme différente et peut être utilisé à des fins variées (dégaine, moulinette, vacher, via ferrata, monté en tête).

Les classes de mousquetons

On retrouve deux classes de mousquetons qui sont utilisés dans deux cas spécifiques

Les mousquetons de progressions, ce sont les mousquetons qu’un grimpeur va utiliser lorsqu’il est en mouvement le long de la voie. En règle générales les mousquetons de progression sont utilisés sur les dégaines. Ceux-ci sont alors placés sur le point d’ancrage le long de la voie ou sur des coinceurs si la voie n’a pas encore été ouverte.
Lorsqu’un grimpeur monte en tête il aura notamment toute une collection de dégaine qu’il placera le long de la voie. Chaque dégaine utilisera deux mousquetons de progression. Il est alors important que ces mousquetons soient léger et facile d’utilisation de part leur forme.

Les mousquetons de sécurités, ce sont des mousquetons qui sont utilisés pour assurer la sécurité du grimpeur et du second lorsque dans le cas ou celui qui grimpe en tête doit assurer le second le temps qu’il monte.
Les mousquetons de sécurités notamment utilisé avec les appareils d’assurage (les grigris de chez Petzl par exemple) ou les relais.
La forme du mousqueton doit être spécifique pour chaque type d’appareil d’assurage. Dans le cas où la corde coulisse simplement dans l’appareil d’assurage, un mousqueton asymétrique sera suffisant pour attacher l’assureur au système.
Mais dans le cas d’un système où la corde coulisse également dans le mousqueton il faudra opter pour une forme différente comme un mousqueton HSM qui permet ainsi à la corde de coulisser tranquillement sans être bloqué.

Les formes de mousquetons

Nous avons abordé la forme des mousquetons qui était importante en fonction de votre système d’assurage. La forme des mousquetons est également importante en fonction de la situation dans laquelle vous vous trouvez ou en fonction de l’utilisation que vous voulez faire de votre mousqueton.

On trouve trois différentes formes de mousquetons qui sont utilisés en escalade.

Les mousquetons asymétriques

Les mousquetons asymétriques ont généralement une forme de D afin de garantir une grande ouverture pour le doigt tout en gardant un maximum de résistance. Les mousquetons en D sont généralement utilise pour les systèmes d’assurage ou la descente en rappel. Ces mousquetons sont aussi très utilisé comme connexion au point d’ancrage.

Les mousquetons en poire ou HMS

Les mousquetons HMS (Half Middle Snap) sont souvent utilise pour attacher plusieurs cordes. En effet ces mousquetons sont conçu pour y loger des noeud assez volumineux comme des noeuds de casbestan ou demi cabestan.

Les mousquetons symétriques

Ces mousquetons assez basiques sont notamment utilisés sur des poulies.

Les différents types de verrouillage

Ils existent différents types de verrouillage sécurisé pour les mousquetons d’escalade. Certains mousquetons n’ont pas de système de verrouillage sécurisé. Une simple pression du doigt permet alors leur ouverture. Ces mousquetons sont en généralement utilise sur les dégaines.
Nous allons couvrir trois différents types de système de verrouillage que l’on retrouve régulièrement en escalade.

La vis

C’est le système de verrouillage que l’on retrouve le plus souvent dans le milieu de la grimpe. Simple d’utilisation la vis permet d’ajouter plus de sécurité lors que le mousqueton est fermé. Son avantage est que la bague de verrouillage a peu de chance de se bloquer. Le mousqueton peut facilement être ouvert à une main avec ou sans gant.

La virole automatique

Les mousquetons à virole automatique offre un peu plus de sécurité, mais nécessite également plus de manipulation comme tourner puis faire glisser la virole vers le bas. Dans certaines situations l’utilisation de ce mousqueton peut devenir gênants plus qu’autre chose, notamment lorsque la manipulation est faite avec une main. L’inconvénient majeur de ce mousqueton est la virole qui peut se bloquer avec le temps notamment dû aux intempéries.

La bague automatique

Les mousquetons à bague automatique sont similaires à ceux à virole automatique. Il suffit de faire tourner et descendre la bague pour ouvrir le mousqueton.

Source photo: https://www.flickr.com/photos/129738740@N04/42943612761/