Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le mousquetonnage en escalade est une opération délicate. Il y a bel et bien des tactiques à adopter et des approches à déployer pour éviter les accidents. La plus difficile, c’est de faire glisser la corde dans le mousqueton tout en restant en équilibre alors que seule une main peut servir d’appui. Voici justement quelques directives qui vous aideront à réussir le mousquetonnage.

Faire le mousquetonnage en fonction de la position du doigt

Le plus logique, c’est que le doigt du mousqueton se tourne vers la main qui va réaliser l’opération. Cela facilite bien le travail même si ce n’est pas toujours évident. Mais, si c’est le cas, la première chose à faire est de saisir la corde avec l’index et la remonter. La prochaine étape, c’est de faire entrer la corde dans le mousqueton en la tenant entre le pouce et l’index. Il faut agir avec une grande prudence pour ne pas se blesser le doigt. Pensez à la retirer à temps.
Dans le cas où le doigt du mousqueton est à l’envers, la tâche devient un peu plus complexe. Quoi qu’il en soit, il va falloir agir. Ainsi, commencez par saisir la corde avec le pouce et l’index. Si c’est possible, essayer d’utiliser l’articulation afin de pouvoir pousser la corde à l’intérieur du mousqueton via le bout de votre pouce. Il ne reste plus ensuite qu’à fermer le mousqueton avec les autres doigts disponibles.
S’il est difficile d’atteindre le mousqueton puisqu’il se bascule trop, il faut essayer de glisser le majeur à l’intérieur de celui-ci pour le ramener vers vous. Une fois c’est fait, usez de votre pouce et de votre index pour faire entrer la corde en suivant la même procédure mentionnée auparavant. L’avantage avec cette technique, c’est qu’elle vous permet de maintenir immobile le mousqueton, ce qui facilite la pénétration de la corde.

Quelques techniques de mousquetonnage

Sachez qu’il est possible de se mousquettonner à pleine main. La méthode est peu pratique. Toutefois, elle est efficace. Le but est de saisir le mousqueton à pleine main tout en maintenant la corde au creux de la paume. Il faut presser le mousqueton avec les doigts qui l’entourent pour faire rentrer la corde. Normalement, elle doit s’y glisser facilement et ce, quelque soit le sens de l’ouverture.
Faire le mousquetonnage via un bâton depuis le sol est en revanche recommandée dans le cas où le premier spit se trouve en hauteur. Comme son nom l’indique, la méthode consiste à réaliser l’opération depuis le sol en servant d’un long bâton. Ainsi, il ne vous reste plus qu’à grimper afin d’atteindre le premier point. Les Anglais estiment que c’est de la tricherie. Pourquoi dites-vous? Tout simplement parce que cela rend la tâche des grimpeurs trop facile.

Quelques règles d’or à respecter

Pour éviter les chutes, il est nécessaire de respecter quelques règles. Pour commencer, évitez de vous mousquetonner à l’envers. C’est une mesure de sécurité simple car si vous basculez trop ou bien en cas de chute, le doigt risque de s’ouvrir suite à la pression de la corde. En outre, faites en sorte que la dégaine reste bien droite. Elle ne doit en aucun cas se tordre. Le doigt doit aussi se situer à l’opposé du sens de la corde.

Photo by Cade Prior on Unsplash