Le week-end dernier se déroulait la coupe du monde de vitesse à Edimbourg. La France était bien représentée avec Anouck Jaubert chez les femmes et Guillaume Moro chez les hommes.

L’italie revient sur le podium

Malhreuseument pour notre francais, celui-ci s’arrêtera aux 1/4 finales pour laisser place aux russes et aux italiens. C’est l’italien Ludovico Fossali qui remportera la finale face à Stanislav Kokorin. Le russe a réalisé un faux départ qui depuis le nouveau règlement est considéré comme directement éliminatoire. Malgré cette victoire « facile » l’italien avait réalisé de très bon temps lors des quarts et demies finales avec des temps inférieurs à six secondes.

Anouck Jaubert continue son ascension

La grimpeuse française a réalisé de très bons temps tout au long du week-end. Elle a remporté tous ses duels avec des temps inférieurs à huit secondes. Elle arrive en tête des qualifications avec un temps de 7″86 puis 7″91 en quart de finale. En demi finale, elle est opposée à Anna Brozek, la polonaise numéro 5 mondiale. Anouck réalise alors son meilleur temps du week-end avec 7″77, du très rapide qui laisse la polonaise derrière.

La pression a continué de monter en finale. La française est face à Mariia Krasavina qui a réalisé exactement le même temps en demi-finale : 7″77. La finale est d’autant plus palpitante. Alors que les deux grimpeuses se suivent de près, à la moitié de la voie Krasavina réalise une erreur qui laisse Anouck Jouvert prendre la tête.
La grimpeuse française remporte pour la troisième fois consécutive une coupe du monde avec un temps de 7″93. Une victoire bien méritée qui vient ajouter une nouvelle victoire a son palmarès après Villars et Arco.

En somme un très bon week-end pour les grimpeurs français avec la victoire de Romain Desgranges en difficulté.

Rendez-vous les 01 et 08 Octobre et le 14 et 15 Octobre pour les deux dernières étapes de la coupe du Monde de vitesse.

Retrouvez les highlights de la finale de vitesse femme (commentaires en anglais)

Crédit photos Eddie Fowkes – IFSC